Lorsque vous pensez à Laurel & Hardy, Charlie Chaplin, aux peintures de Magritte, les personnages principaux du célèbre roman de Beckett "En Attendant Godot", ou tout simplement à un banquier anglais, le chapeau melon, également connu sous le nom de "derby", vous vient forcément à l'esprit. Le Chapeau Melon, peut-être même plus que les autres chapeaux, a la faculté de rappeler toute une époque, d'être le symbole d'une génération. Le chapeau Melon a été créé en 1850 pour un garde forestier anglais, James Coke. Ce chapeau avait été créé à la base pour fournir une excellente protection lorsque celui-ci montait à cheval à la recherche de braconniers dans sa région. Ce chapeau devint très vite, comme Fred Miller Robinson le cite dans son livre "L'homme au chapeau Melon: Son histoire et iconographie", "l'emblème du changement, changement engendré par la révolution industrielle - et comme tout emblème, ce chapeau marque avant tout une époque. Il est alors devenu évident que j'étudiais la vie moderne en retraçant la signification de ce chapeau. En plus de cela, j'adoptais une nouvelle perception de la vie moderne qui était conforme aux réelles expériences des gens à cette époque là.". On se rend très vite compte en jetant un oeil aux personnes portant un chapeau Melon que ces personnes expriment une réalité de la vie moderne. Que ce soit des gardes forêstiers, des écuyers, des vendeurs, des chauffeurs de bus, des banquiers, des syndicalistes, des femmes pendant l'équitation ou au cabaret, des détectives et des juges, des dictateurs et des clochards - Ce qui est intéressant ici, ce sont les relations que ces personnes entretiennent les unes avec les autres. La variété est bien sûr également importante. Les chapeaux ont toujours servi à distinguer les rangs sociaux, par exemple, les gentlemen portaient des chapeaux Hauts de Forme (et Tricornes avant que les chapeaux Hauts de Forme n'existent), alors que les personnes de classe ouvrière portaient des casquettes plates (Charles Dickens). Les autres classes sociales portaient des chapeaux Melon. Que le porteur veuille affirmer sa liberté ou être ironique, le fait est que banquiers et syndicalistes portaient le même chapeau. Personne ne peut porter ce chapeau sans se remémorer cette époque, le chapeau Melon a marqué un changement et l'homme moderne l'enfile pour montrer au monde qu'il en faisait bien partie.

 

REVENIR AUX CHAPEAUX EMBLÉMATIQUES